Tendances déco : opter pour des statutes de Buddha

statutes de Buddha

Les statues de Bouddha sont de plus en plus utilisées à l’intérieur d’une maison. Elles peuvent être déclinées sous différentes formes et postures. Il existe certaines règles à respecter avant d’ajouter une touche zen. Quelles sont ces règles et où doit-on les placer pour profiter de l’énergie positive qu’elles procurent ?

Pourquoi installer une statue de Bouddha ?

Le choix de statues de bouddha peut être le fruit d’une double signification. Il y a d’un côté l’ajout d’une ambiance orientale dans le style de la décoration d’intérieur. Il y a de l’autre l’attrait de la religion bouddhiste et le symbole de l’énergie chi positive pour les connaisseurs.

Pour les décorateurs d’intérieur, ils ont placé une ou deux statuettes de Bouddha dans les différents coins de la maison. Pour eux, c’est juste l’ajout d’un parfum oriental sans toutefois évoquer la pratique du bouddhisme. Toutefois, l’emplacement des statues est bien agencé, sans surcharge avec des objets encombrants de même que la couleur d’ambiance. Les stylistes ont respecté l’image de marque du bouddhisme et l’ambiance paisible apportée par les statues.

Pour les adeptes du Feng Shui, installer une statue Bouddha, c’est respecter la philosophie orientale avant tout. Les statues sont des symboliques très respectées dans les temples asiatiques. Pour préserver cette philosophie et pratiquer la religion chez soi, elles sont parfois rétrécies et adaptées à l’agencement des meubles. Le but essentiel ici est d’amplifier l’énergie positive qui circule dans la maison. Pour ce faire, les statues de Bouddha doivent être posées sur un meuble au milieu de la pièce. Dans la chambre, sur une table bien nettoyée, ou bien dans le couloir, placé sur l’un des deux côtés. Si elles sont placées dans la salle de méditation, c’est pour une raison précise comme la prière, la pratique du yoga et de la méditation. En respectant le style d’agencement des statues, elles peuvent être placées dans l’enceinte de l’entreprise, ou d’une usine, dans l’optique d’améliorer la production et d’évacuer le stress et les ondes négatives.

Un symbole de bonheur

D’après l’histoire du bouddhisme, les statues sont apparues après 500 ans suivant la mort de Siddhârta. Au début, elles ont été sculptées pour commémorer l’enseignement de son fondateur et pour rappeler la sagesse et les vertus du bouddhisme. Pour étendre cette philosophie, elles ont été déclinées sous différentes postures qui ont chacune des significations précises. Les sculpteurs sont dans l’obligation de respecter la coutume et concevoir les mêmes formes de statues quels que soient les matériaux utilisés. C’est ainsi qu’il y a des statuettes debout, assises, allongées, rieur et généreuses.

Pour ceux qui sont du Bouddha assis, c’est le plus populaire des statues et déclinées sous différentes postures. La lecture de la position des mains est très importante, car c’est l’essence même de la sagesse du bouddhisme. Par exemple, si les doigts représentent un cercle, c’est l’énergie positive et infinie. Par contre, si les doigts touchent le sol, la main pendante avec la paume tournée vers Bouddha, alors c’est le signe de la victoire et de la détermination.

D’autres significations des gestes de la main évoquent l’équilibre énergétique. Elles apportent la richesse, le bonheur, la paix et un bouclier contre le mal.

Pour recentrer l’énergie vitale

Utilisé dans la pratique ancestrale de l’art de la méditation, le choix des statues de Bouddha n’est pas un hasard. Chaque statuette évoque une force et les postures ont tendance à recentrer l’énergie vitale et à rejeter les ondes négatives. Outre les vertus qu’elles apportent comme la sagesse, la richesse, l’altruisme ou la compassion. Elles font référence à des formes de postures utilisées dans le yoga et le feng shui. Par exemple, si elles sont posées à l’entrée ou en haut sur une étagère, les statues peuvent influer sur le chi positif qui entre dans la maison et filtrer les ondes négatives. Pour cela, elle ne doit pas être placée au hasard juste pour imiter l’ambiance orientale. Même dans l’enseignement universitaire, la présence d’une statuette de Bouddha est d’une grande aide. Si elle est posée au milieu sur le bureau, elle apporte de l’énergie relaxante et paisible qui ouvre l’esprit à se concentrer sur la résolution d’un problème. Elle aide l’étudiant à atteindre ses objectifs de cours et à se focaliser davantage sur l’enseignement universitaire. Cela s’applique même pour les petits enfants qui veulent améliorer leur résultat scolaire. Pour en tirer le maximum de bénéfices, il faut la placer en parallèle au champ de vision de l’étudiant. C’est la même sensation qui s’observe quand elles sont installées au bureau. Leur présence attire la fortune, la richesse et le succès face au défi.

Où les placer dans la maison ?

L’emplacement des statuettes de Bouddha doit respecter une position précise, dans le respect de la tradition bouddhiste. Elle ne doit pas être placée dans la cuisine au milieu des aliments ou des déchets ménagers. Elle doit toujours être placée loin du désordre et des restes d’aliments. Elle ne doit pas non plus être rangée dans la douche près de l’humidité, ni dans les toilettes. Une ambiance zen réussie doit respecter une ligne, un savoir-vivre connu des agenceurs d’intérieur. Toutefois, si vous vous obstinez à placer la statue dans la cuisine et la douche, vous devez l’installer en hauteur, et proche du regard des visiteurs. Si vous pratiquez la méditation, les statues doivent être installées au milieu dans une pièce réservée à cela. Elles peuvent aussi très bien se placer sur le côté dans un couloir, ou en hauteur dans la salle à manger.

Pour les installations extérieures, elles peuvent très bien se placer dans un endroit calme et proche des plantes vertes exotiques. D’autres agenceurs d’intérieur peuvent rehausser l’ambiance zen en créant des décorations en pierre, avec des petites allées en gravillon, et un petit jet d’eau. Dans ce cas, la statue peut se placer au milieu des pierres.

La tête suffit

Les décorateurs d’intérieur réussissent toujours leurs coups avec tant de finesse. La présence d’une partie des statues, surtout la tête suffit pour créer une ambiance orientale. Qu’elles soient en granite, en bronze, en jade ou en métal, la tête peut véhiculer à elle seule l’esprit positif du bouddhisme. Elle peut être installée au milieu des plantes exotiques ou des vases en forme de boules munie d’encens. Elle peut aussi se poser sur une étagère, au milieu des vases en céramique. Pour réussir, il faut veiller à uniformiser les matériaux. Par exemple, si la base est en granite, alors la tête sera aussi en granite.

Pour multiplier sa présence, il est possible de décorer la table à manger avec la tête. Il suffit de la placer au milieu sur un plateau, à côté d’une petite vase à fleurs. Il faut noter que l’installation des statuettes, entières ou partielles, doit toujours respecter l’esprit du bouddhisme. La chambre ne doit pas être surchargée d’objets décoratifs. Elle doit aussi être nettoyée en permanence. La présence des statues doit apporter un changement positif dans la famille comme la richesse, la promotion dans le travail, la réussite dans tout ce qu’elle entreprend.


Spa gonflable : mettre en place une décoration cosy
Comment aménager son salon avec un canapé d’angle ?